Société, famille et éducation

SUPPRESSION DU COLLEGE UNIQUE

Nous voulons supprimer le Collège unique et dès l’âge de 14 ans, faire de l’apprentissage une voie d’excellence et pas une voie sans issue imposée par le décrochage du système scolaire général qu’offre le Collège unique.

FAIRE DE L’APPRENTISSAGE UNE VOIE D’EXCELLENCE

Ces jeunes formés en alternance collège/entreprise avec une formation théorique qui devra permettre, chaque année, aux jeunes qui le souhaitent, de quitter cette voie technologique pour intégrer, par jeu d’équivalences, le cursus proposé par le Collège Général.

AXER LA SCOLARITE SUR L’ACQUIS DES FONDAMENTAUX

Recentrer les programmes scolaires sur les fondamentaux que sont l’écriture, la lecture et le calcul. L’Histoire et la morale républicaine doivent également être au coeur de la transmission du savoir. Le savoir être et le savoir vivre sont aussi importants que le savoir écrire, lire et compter.

UNE ECOLE REPUBLICAINE OUVERTE SUR LE MONDE

Développer le numérique à l’école et favoriser de cultures différentes. La pratique d’une langue vivante doit être valorisée dès le plus jeune âge, certains cours doivent être dispensés régulièrement en anglais, en allemand ou en espagnol.

PRESERVER NOTRE SYSTEME DE SOIN

Notre pays peut être fier de bénéficier du système de santé le plus qualitatif et aboutit au Monde. Aujourd’hui, ce système est en danger, nous devons préserver la qualité de notre système de santé en rééquilibrant les mécanismes d’aide à l’accès aux soins. Nous voulons une profonde réforme de la couverture mutuelle universelle (CMU), notamment par l’augmentation de la franchise payée par le patient lors de chaque consultation.

GARANTIR L’ACCES AU SOIN POUR TOUS

La désertification rurale a engendré une baisse voire une disparition de nombreux services de proximité dont celui de l’accès aux soins. La création de maisons médicales de proximité doit permettre d’assurer aux patients un accès au soin sur l’ensemble du territoire. Cette mise en place de maisons médicales doit s’accompagner d’une politique incitative à l’installation de médecins généralistes dans les zones de déserts médicaux.

SUPPRIMER LE TIERS PAYANT GENERALISE

L’accès au soin est un droit. Ce droit comporte une contrepartie, celle de rémunérer le professionnel de santé pour tout acte qu’il effectue. La mise en place du tiers payant généralisé fait peser un double risque : d’une part, celui d’un sentiment de gratuité de la médecine pour la patient qui peut en abuser, d’autre part, un glissement de la médecine libérale vers l’étatisation de la profession médicale.

A l’horizon 2050, la France aura la chance d’avoir 22 millions de personnes âgées de plus de 50 ans. La part des plus de 80 ans représentera 10,5% de la population soit 7,3 millions de personnes. Chacun de nos seniors doit être libre de disposer de sa vie, de la finir dans la dignité et de déterminer le moment de sa mort.

Le renforcement de l’équilibre entre les droits et les devoirs du citoyen doit permettre de mieux responsabiliser les individus.

LA FORCE DU RENOUVEAU souhaite que les couples de même sexe bénéficient des mêmes droits patrimoniaux, fiscaux et successoraux que les couples hétérosexuels mariés.

Le baccalauréat, s’il permet de sanctionner la fin des études secondaires générales, ne doit pas être considéré comme l’unique examen d’entrée à l’Université.

Actuellement, seuls 30% des étudiants en licence obtiennent leur licence en 3 ans. Nous souhaitons l’instauration d’un véritable concours d’entrée à l’Université afin de lutter contre l’échec et favoriser un accompagnement personnalisé de chaque étudiant.